Apprendre à apprendre

19 avril 2022

3 min.

Les soft skills: ces compétences essentielles

Chez Boostalab, nous sommes spécialisés dans le développement des soft skills. Et ce n’est pas pour rien: on a la ferme conviction que les soft skills sont les compétences du futur et des piliers de résilience pour les organisations.

Que sont les soft skills?

Dans la langue française, on les appelle aussi compétences transversales, compétences humaines, compétences douces, compétences de savoir-être, compétences personnelles ou encore compétences comportementales. Comme vous le voyez, les synonymes ne manquent pas, mais la définition demeure la même!

Les soft skills, ce sont les compétences qui nous permettent de bien interagir avec le monde qui nous entoure. Cela regroupe, par exemple, la capacité à donner du feedback constructif, à faire preuve de reconnaissance, à communiquer de manière efficace ou encore l’aisance en matière d’apprentissage.

La beauté des soft skills est que ce sont des compétences transférables. Savoir bien déléguer, collaborer ou apprendre est utile peu importe l’organisation, le secteur ou le poste occupé. Une fois maîtrisées, ce sont aussi des compétences qui peuvent vous suivre pour la vie.

Boostez vos équipes

Découvrez les meilleures solutions pour développer les soft skills de manière durable.

Découvrir les solutions

Développer des soft skills ou développer des compétences techniques ?

Les compétences techniques sont celles qui nous permettent de réaliser une tâche spécifique. Parmi les compétences techniques, on pourrait citer, par exemple, la maîtrise de logiciels technologiques, d’une langue ou d’un langage programmatique, les compétences de design graphique, etc. La liste est longue et ne se limite pas nécessairement aux compétences bureautiques. En effet, les métiers plus manuels requièrent de nombreuses compétences techniques. Savoir faire un délicieux Gin tonic est une compétence technique essentielle pour un barman; tout comme un garagiste qui doit savoir comment fonctionne un moteur.

Des piliers pour bâtir des organisations plus résilientes

Selon une étude de Deloitte réalisée en 2021 auprès de 3630 exécutifs, pour allier bien-être et performance en organisation, il faudra:

  • bâtir une culture organisationnelle qui célèbre le développement des personnes et la résilience (45%)
  • et développer les capacités du personnel (41%).

Ajouté à cela, toujours selon des études récentes, 7 personnes sur 10 affirment que les opportunités de développement et de formation influencent leur décision de rester dans une organisation ou non. Dans un contexte de pénurie de talents et d’enjeux de rétention de personnel, c’est une information à ne pas négliger!

Investir dans le développement des compétences et notamment celui des soft skills aurait un impact très positif pour les organisations qui y mettent du cœur. En effet, les organisations apprenantes avec une culture d’apprentissage forte seraient 3x plus profitables que leurs compétiteurs.

Nombreuses d’ailleurs sont les organisations et les experts en management qui valorisent les soft skills.