Cohésion d'équipe

20 juillet 2021

5 min.

Travail en mode hybride: l’importance de donner le choix

Avec le déconfinement et le retour au bureau en mode hybride, il est plus important que jamais de donner le choix aux gens. Découvrez pourquoi et comment le faire.

Post-pandémie: pourquoi est-ce particulièrement important de donner le choix?

La pandémie nous a mis en déficit de choix

Avec la pandémie, on est en déficit de choix depuis un an! En effet, on ne pouvait plus aller travailler au bureau, visiter la famille ou voyager comme on le souhaitait. On s’est fait dire quoi faire et on s’est fait imposer de nouvelles façons de faire.

Or, quand on n’a pas le choix, on a l’impression de manquer de contrôle. Ainsi, le fait de ne pas avoir les mains sur le volant, et donc de subir, génère une source importante de stress.

Ne pas donner le choix génère des émotions négatives

Il vous est peut-être arrivé de mettre en place une nouvelle initiative bien-être dans votre équipe ou d’offrir un nouveau cadeau dans le cadre de votre programme de reconnaissance. Puis, malgré le fait que vous pensiez améliorer les conditions de travail ou apporter un changement positif, la réponse n’a pas été enthousiaste.

Vous les avez peut-être trouvés rabat-joie, et votre petite voix intérieure les a peut-être traités de chialeux. Vos réactions et vos émotions étaient certainement valides. Par contre, les réponses de déception des autres étaient aussi valides!

La déception et la résistance sont souvent dues au fait que les gens n’ont pas l’impression que ce qui est implanté est leur choix. En effet, ils ont l’impression qu’on leur impose quelque chose et qu’en plus ils doivent être reconnaissants.

Il est prouvé que d’offrir des “choix circonscrits” et encore mieux , des choix qui étaient “inattendus” augmente le niveau d’engagement. Cela apaise également les émotions négatives. C’est aussi une façon de démontrer de la confiance et du respect envers ses collègues et employés.

Comment offrir du choix de la bonne façon?

La Neuroleadership institute nous dit que pour amener plus d’engagement, le nombre optimal de choix à donner au départ est de 3 ou 4. Quand on offre 2 choix, c’est bien. Toutefois, le cerveau perçoit ça comme un dilemme. Au-delà de 4 choix, cela devient mêlant et difficile à retenir, donc c’est trop.

Par exemple, si votre organisation décide de réaménager les espaces de travail en réduisant les cubicules attitrés pour offrir plus d’espaces collaboratifs, c’est une excellente occasion pour un gestionnaire d’offrir un choix, et pour un employé de pouvoir faire un choix. En effet, c’est l’opportunité pour chaque membre de l’équipe de travailler de l’endroit qui lui convient le mieux.

Et si les bureaux sont attitrés, il a été démontré que de laisser la liberté de personnaliser son espace de travail augmente de 25% la productivité! Donc, n’hésitez surtout pas à laisser libre cours à la personnalisation!

Enfin, avant la pandémie, plusieurs organisations offraient des formations en classe sur une ou des thématiques spécifiques en lien avec leurs enjeux, donc uniformes, à tous les participants. Pour essayer une nouvelle approche dans cette ère de travail en mode hybride, vous pourriez aussi proposer que chaque personne ait le choix de se développer à sa façon.

Chez Palo alto networks, entreprise de télécom américaine, ils offrent 4 choix à travers leur programme Flexwork pour se développer:

  • À travers des évaluations par les pairs, des quiz et des autoévaluations
  • Avec un plan de développement personnalisé
  • Par des conversations avec son gestionnaire
  • En ciblant leurs objectifs personnels de développement

Comment impliquer et consulter davantage les membres de son équipe ou les employés de son organisation?

Chez Boostalab, nous utilisons le Heatmap chez les organisations qui souhaitent faire cet exercice. Le Heatmap est un outil de consultation que nous avons développé, facile à utiliser et disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 qui permet de prendre le pouls dans les organisations et les équipes.

Un sondage comme le Heatmap vous permet, par exemple, d’entendre les préoccupations en lien avec le retour au bureau. Il vous permet aussi de recueillir les idées pour le travail en mode hybride ou de choisir des nouvelles pratiques de travail qui répondent davantage aux besoins.

Autrement, si vous avez la chance de participer à une consultation ou que vous avez des idées, n’hésitez surtout pas à être proactif(ve) et à vous engager dans le changement. En partageant vos solutions novatrices, puis vos idées qui sortent de l’ordinaire, vous vous sentirez plus impliqué(e) et encouragerez les autres à le faire également.

Le Heatmap

Consultez, mobilisez vos équipes et facilitez la prise de décision avec un outil visuel.

Découvrir

Finalement, un des éléments clés pour réussir la transition, c’est de traiter les gens comme des adultes en leur donnant le choix plutôt qu’en décidant pour eux. Et si cela est important dans le contexte du mode hybride, laisser le choix devrait être une habitude de tous temps et de toutes équipes.