Apprendre à apprendre

14 avril 2022

5 min.

Comment distinguer le stress de l’anxiété et identifier les manifestations de l’anxiété?

Le stress fait partie de nos vies et on le sait, a des impacts réels sur notre santé. Il est par contre d’une réelle et importante utilité pour tous les êtres vivants. L’anxiété, quant à elle, peut vraiment venir nous mettre des bâtons dans les roues et nous empêcher de vivre pleinement notre vie. Comment faire la distinction entre stress et anxiété, et comment identifier les manifestations de l’anxiété? C’est ce que nous découvrirons dans les prochaines lignes.

La différence entre stress et anxiété

Penchons-nous d’abord sur la différence entre le stress et l’anxiété.

Le stress, c’est une réponse physiologique normale à une situation anormale. Par exemple, si la voiture que l’on suit sur la route freine brusquement, nous allons alors ressentir du stress. Ce stress est bénéfique, car il nous fait réagir rapidement pour éviter un danger réel.

L’anxiété, quant à elle, est un état psychique déclenché en réponse à une menace vague, inconnue ou perçue comme un danger. Disons que nous suivons la même voiture et que celle-ci roule tout à fait normalement, mais que nous ne pouvons nous empêcher d’imaginer qu’elle freinera brusquement ou qu’elle fera une manœuvre inattendue. La sensation ressentie alors est ce qu’on appelle l’anxiété.

Il est important de mentionner que tout le monde ressent de l’anxiété à un moment ou l’autre au cours de sa vie, et c’est tout à fait normal. Selon la situation ou l’événement déclencheur, l’anxiété sera ressentie à une intensité différente.

Les déclencheurs d’anxiété

Plusieurs éléments ou situations peuvent être à l’origine de l’anxiété. Pour nous aider à y voir plus clair, Sonia Lupien, directrice du centre d’études sur le stress humain de Montréal, a élaboré l’acronyme CINÉ, nous permettant de classer les déclencheurs d’anxiété en quatre catégories :

Contrôle sur une situation – ai-je un certain pouvoir ou influence sur l’événement?
Imprévisibilité – puis-je prévoir ce qui va se passer?
Nouveauté – ai-je déjà vécu quelque chose de semblable?
Égo menacé – est-ce que je me sens à la hauteur pour affronter la situation?

Si nous prenons l’exemple récent de la pandémie de COVID-19, nous pouvons clairement constater que la majorité d’entre nous avons vécu au quotidien des situations appartenant à ces quatre catégories. En effet, nous n’avions aucun contrôle sur la situation. Nous ne savions pas quelles mesures nous seraient imposées d’un jour à l’autre. De plus, nous n’avions jamais vécu une telle situation et nous étions appelés à improviser autant dans notre vie professionnelle que familiale.

Il faut aussi tenir compte de l’accumulation d’événements ou d’éléments qui, en bout de ligne, peuvent générer un degré de stress si élevé que celui-ci peut se transformer en anxiété.

Ebook gratuit

Comment veiller à son équilibre en période de turbulence?

Télécharger l'ebook

Identifier les manifestations de l’anxiété

Comme on l’a vu plus haut, il peut arriver à tout le monde de ressentir de l’anxiété à un moment ou l’autre. L’anxiété agit sur quatre aspects de l’humain : le corps, les pensées, les émotions et les comportements.

Le corps

En situation d’anxiété, on peut ressentir différentes sensations dans notre corps, telles que des maux de tête, des maux de ventre, de la tension dans la nuque, un mauvais sommeil ou encore de l’insomnie, une sensation de fatigue, une perte d’énergie ou une diminution de l’appétit.

Les pensées

L’anxiété peut également jouer un rôle sur l’altération de nos pensées. On peut vivre de la rigidité cognitive, c’est-à-dire qu’on est convaincu que ce que nous pensons est la vérité et que rien ne peut nous convaincre du contraire. On a également tendance à avoir une vision négative et sombre de notre quotidien, à être sous l’emprise de biais cognitifs qui provoquent une perception erronée de la réalité et à se faire toutes sortes de scénarios catastrophes à propos d’événements à venir.

Les émotions

Parmi les émotions que l’anxiété peut provoquer chez nous, on compte la peur, l’inquiétude et l’insécurité, la tristesse, l’irritabilité et les sautes d’humeur, la colère, la sensation d’impuissance ou encore le découragement.

Les comportements

Divers comportements peuvent nous permettre d’identifier l’anxiété chez un proche ou un collègue. Les deux principaux comportements que l’on constate chez une personne anxieuse sont l’anticipation et l’évitement. La personne en situation d’anxiété peut aussi avoir tendance à éprouver des problèmes d’attention, avoir de la difficulté à s’organiser et à prendre des décisions. On remarque également qu’une personne anxieuse s’isole et se replie souvent sur elle-même, ce qui lui permet d’avoir un sentiment de contrôle. Finalement, on peut aussi observer de l’agressivité et de l’opposition chez quelqu’un d’anxieux.

Les périodes d’anxiété, même pour les personnes qui n’en vivent pas souvent, sont vraiment des moments extrêmement difficiles. Être en mesure d’identifier et de nommer l’anxiété constitue le premier pas vers la sortie de ce sombre tunnel. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour vous aider dans cette situation.

Si en revanche, ce que vous ressentez est du stress, sachez que vous pouvez apprendre à bien le gérer de sorte à garder un niveau de stress qui soit optimal et propulseur!

Boostez vos équipes

Adoptez les meilleures pratiques en matière de gestion du stress.

Découvrir les solutions